Indice FNAIM 2008 : la déroute des experts immobilier



 

Les petites annonces immobilier de particulier a particulier ou d'agences

 Contact

10 eme année du WEB_IMMOBILIER.NET

Le blog immobilier
Dictionnaire
Le marché immobilier

Accueil     Top clics     Proposer un site    Votes    Nouveautes   

Prix des maisons et appartements

La FNAIM et Century 21 viennent de publier le bilan des prix immobilier pour 2008. On est loin du prévisionnel !




On est même très loin du prévisionnel d’un optimisme béat qui avait encore cours jusqu’a l’été 2008. Comme la FNAIM l’affirmait en Mars 2008 : "Mais pour autant, avec l’arrivée du printemps où l’activité est traditionnellement plus vive que durant les mois d’hiver, le scénario d’une stabilisation des prix semble toujours pouvoir être privilégié à celui d’une baisse généralisée à l’ensemble du marché " . Le discours détonait deja quelque peu avec les remontées terrain des agences immobilières. En effet le volume des transactions avait déja amorcé un très sérieux recul tant dans le neuf que dans l’ancien. Il ne faut pas sortir de l’ESSEC pour savoir qu’un marché qui se réduit fortement en volume court a sa perte. C’est d’ailleurs l’idée principale défendue dans le forum immobilier , certes composé de "non-experts" , mais finalement pas plus mal voyants que les experts. Ajourd’hui la FNAIM publie son tableau annuel par régions et ce n’est pas triste jugez en :

GIF - 11.8 ko
Prix FNAIM
Valeurs de l’immobilier en région

Vous avez bien lu le sud est a par exemple plongé de .. 17.7 % ( !) On est loin des baisses modérées ou d’un atterrissage en douceur comme beaucoup voulaient nous faire croire. Aujourd’hui d’autres experts, et aussi les mêmes, nous annoncent des baisses de 5 a 10% pour l’année 2009. Dans son scénario le plus noir envisagé, voir le pdf, La FNAIM voit, au pire, une baisse de 10% en 2009. Ont ils une vague idée de ce qui se passe aux USA comme en Californie ( revenus médians d’une famille 77 000 $ contre 21 000 € a Paris) ou la valeur moyenne d’une maison vient d’enfoncer, et largement, les valeurs de 2003 ? On nous a affirmé qu’ici ce n’était pas comme la bas pour des tas de "bonnes" raisons. Pourtant le sud est est train de baisser comme Detroit ( revenu aux valeurs de .. 1993 ! ) : c’est la même pente ! Un autre argument serait que "Le maintien des taux à un nouveau plancher historiquement bas" soutiendrai les cours. Ca fait sourire car aux USA, toujours, La FED a inventé le quasi taux zéro pour tous et pourtant les banques ne pretent pas a taux zero. Et pour cause : elles essaient d’abord de se sauver de la debacle. L’argent gratuit c’est du passé.

J’ai entendu cette semaine un des arguments les plus stupides émis par expert ( je tais son nom par charité ) : il expliquait d’un air gourmand que la demande est infinie car il n’y a QUE 55% de propriétaires en France. Sous entendu : la réserve d’acquéreurs est immense. Je lui conseille de visiter le site de l’observatoire des inégalités . Citation : "Un peu plus de 3 millions de personnes sont allocataires de minima sociaux, mais 6 millions de personnes au total en vivent " et aussi le site de l’INSEE pour les revenus des français. La aussi pas besoin d’etre expert, immobilier ou économique, pour tirer la conclusion qui s’impose : la France manque de logements locatifs a prix réduits. POINT. Car une bonne partie de nos concitoyens n’ont tout simplement pas les moyens d’acheter. Même avec des prix divisés par deux !

En conclusion il est intéressant de lire les avis de professionnels mais en gardant un bon recul. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs !

La reaction de René Pallincourt ..

PS : la crise des subprimes "pas prévisible en 2008" fait des ravages depuis 2007 aux états unis. Mais notre ligne Maginot qui nous a deja protégé du nuage de tchernobyl semblait a toute épreuve !

 
Annoncez sur web immobilier