René Pallincourt voit double



 

Les petites annonces immobilier de particulier a particulier ou d'agences

 Contact

10 eme année du WEB_IMMOBILIER.NET

Le blog immobilier
Dictionnaire
Le marché immobilier

Accueil     Top clics     Proposer un site    Votes    Nouveautes   

Prix immobilier

La baisse réelle serait elle bien au dela de ce qui est annoncé ?




En ce mois de juin 2009 je trouve Logic Immo version papier devant ma vitine préférée et m’en empare afin de le deguster tranquille a la maison. Bonne pioche l’edito en 2 de couverture est signé du célébrissime René Pallincourt. C’est toujours un régal de le lire. Le titre ? Un tres grand classique :

C’EST LE MOMENT D’ACHETER ! ( sic)

Quatre ans que je lis Pallincourt et il n’a jamais varié : cet homme est un roc ( une pierre ! ) orienté achat quelque soit l’époque le vent et la météo. Au moins il a des convictions. Sa démonstration tient en deux arguments :
- Les taux de crédit ont baissés de 5.15% a 4.5%
- Et pour les prix il donne l’exemple d’un bien a 200 000 € en 2008 passé a 180 000 €. Il dit clairement par ailleurs que les valeurs des biens ont baissé de 10% enfonçant le clou de la baisse. Les deux phénomènes confondus amenent une baisse du taux d’effort des accédants de 30% a 25% . Donc , en conclusion, les acquéreurs ont intérêt à "saisir les opportunités" : "les fondamentaux sont bien orientés et la demande est immense".

Il y a quand même un léger problème dans ce discours c’est que la FNAIM, le syndicat de Monsieur Pallincourt, annonce en glissement annuel (juin 2008 mai 2009), que les prix ont reculé de 6,7% (-5% pour les appartements, -8,3% pour les maisons).

On s’interroge donc sur cet édito : soit René Pallincourt a exagéré la baisse afin d’appater le chaland soit la FNAIM a minimisé la baisse afin de ne pas désespérer les vendeurs. Pour le consommateur l’écart est significatif car si on reprends l’exemple du bien a 200 000 € en 2008 et dans le cas d’un appartement le prix actuel est de :
- 180 000 € selon René Pallincourt
- 190 000 € selon l’indice FNAIM.

Qui croire ? René Pallincourt voit la baisse double et la différence est de 10 000 € ce qui n’est pas rien !

 
Annoncez sur web immobilier